Accueil

Texte du jour

texte_bible< bien -aimés, les anciens en fonction parmi vous, je les exhorte, moi qui suis ancien comme eux. >
.Lire la suite

Enregistrer

Enregistrer

Saint du jour

saint_jour_ok

La Chaire de Saint Pierre

...Lire la suite

carte_archidioceseL’archidiocèse de Gagnoa est composé de 35 paroisses réparties en plusieurs secteurs. Il est situé au centre ouest de la Côte d’ivoire, bâti sur une superficie d’environ 22 000 km² et fait frontière avec les diocèses de Daloa, San-pédro, Agboville, Yopougon et Yamoussoukro. Il se compose d’une population composite majoritairement du groupe Krou (Dida, Bété, Godié) et Akan (Avikam, n’zima) sans oublier la présence massive de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest en l’occurrence Burkinabé et Béninois. Entre les autochtones et les allogènes existe une collaboration parfaite qui intègre la notion d’Eglise famille. L’historique d’évangélisation de l’archidiocèse commence avec les Pères de la Société des Missions Africaines (S.M.A), avec pour point de départ la ville de Grand-Lahou dans les années 1920-1923.
D’abord station principale dans le vicariat apostolique de côte d’ivoire de 1920-1940, elle appartiendra au vicariat de sassandra de 1940 à 1955, après son érection le 09 avril 1940 par le saint siège, suite à la volonté de Monseigneur Person de voir l’immense vicariat apostolique d’Abidjan divisé. Le 25 juin 1956, le saint siège annonce la création du nouveau diocèse de Gagnoa par la division de celui de Daloa. Monseigneur Jean-Marie Etrillard devient le premier évêque. Il fut installé le 03 février 1957 et l’Eglise paroissiale devint la Cathédrale Sainte Anne. Monseigneur Jean Marie Etrillard assuma cette fonction jusqu’à sa mort en 1970. Il sera remplacé par le Père Noël Kokora Tékry, 3e prêtre Ivoirien avec Egny Daniel et Paul Kodjo ordonnés le 30 mai 1971.
Il faudra attendre le 19 Décembre 1994 pour voir le Diocèse de Gagnoa être érigé en archidiocèse avec Monseigneur Noël Tekry comme archevêque métropolitain. L’archidiocèse de Gagnoa devient la métropole de la province ecclésiastique de Gagnoa ayant comme Diocèses suffragants, les diocèses de Daloa, Man(1968) et San-Pedro. Le 09 Août 2001, une nouvelle viendra troubler tout l’archidiocèse de Gagnoa avec la mort de son premier archevêque, Monseigneur Noël Tekry à Lourdes (France). Pour lui succéder, le choix du saint siège se porte sur la personne du Père Jean-Pierre Kutwa, curé de la paroisse Notre Dame du perpétuel secours de Treichville (Abidjan). Il est installé à la tête de l’archidiocèse le 16 Septembre 2001.
Après cinq ans d’apostolat dans l’archidiocèse, Monseigneur Jean Pierre Kutwa est appelé à occuper la tête de l’archidiocèse d’Abidjan. Le 21 juillet 2006, Monseigneur Barthélémy Djabla, alors évêque de San-Pedro, est nommé comme le troisième archevêque métropolitain de Gagnoa. Il prend possession du siège le dimanche 24 septembre 2006. A sa mort le 14 septembre 2008, pour le remplacer, Monseigneur Aké est intronisé par le nonce apostolique Monseigneur Ambrose Madtha le 25 Janvier 2009 et occupe cette charge jusqu’à ce jour.

Enregistrer